logo

Abdallah Elatrach

Abdellah Elatrach, né à El Hanchan, région d’Essaouira, en 1972, souscrit sa démarche plastique dans une recherche formelle qui fait grand cas du graphisme et des effets colorés. Devant ses œuvres, on pense parfois à Paul Gauguin dans sa période tahitienne. Nous sommes en face d’une iconographie particulièrement singulière, où les références à l’Afrique ne sont pas vues de l’esprit. Plus esthète, Elatrach réussit une composition aussi bien colorée que celle en noir et blanc, tellement son langage convainc par son inventivité et sa force d’exécution. Cela permet une visibilité panoptique à la fois sereine et surprenante. Surprenante, de regrouper dans un seul espace une pluralité de thèmes traités avec le même brio (cérémonies rituelles, que peuplent des figures/fétiches du terroir ou simplement imaginées),sereine, grâce à la qualité des tons, ce qui favorise des correspondances inédites. Elatrach demeure soucieux de la bonne répartition de l’espace qu’il approche par étapes définies, et de la lumière dont il s’ingénie à mesurer les degrés et à doser les effets théâtraux. Ce qui fait de lui un bon scénographe. Le thème du personnage comme acteur central incarne toute la dynamique gestuelle des scènes décrites. Sa morphologie, que l’artiste manipule et configure librement, voire ludiquement, participe de cet insolite et ce merveilleux qui animent la toile. L’impression qui en résulte parfois est celle d’un rêve aux effluves surréalistes. Bien que se voulant peu démonstratif, Elatrach raconte la mémoire profonde des lieux et des êtres, déclinée sous son aspect populaire et rituelique. S’opère comme un télescopage d’époques révolues, qui ramènent à la surface du présent une imagerie archaïque qui a tout de la fiction, sinon du mythe, et qui étonne par ses connotations afro-berbères. Renaissance balbutiante d’un patrimoine enfoui, dont l‘artiste célèbre les rares vestiges.
1996 Essaouira – Galerie d’Art Frédéric Damgaard 1996 Agadir – Galerie d’Art Artomania 1996 Meknès – Centre Culturel Français 1997 Belgique – Anvers, Musée Royal des Beaux Arts 1998 Essaouira – Galerie d’Art Frédéric Damgaard 1999 Suisse – Morges, Gagnant du prix spécial du jury, au 20éme concours international Pro Arte Kasper 1999 France – Barbizon, Galerie Triade 1999 France – « Le temps du Maroc en France ». Expositions officielles à Strasbourg, Bourges,LaRochelle, Lyon, Pezenas, St. Etienne et Paris 2000 France –Plaudren, Galerie Absidial 2000 Maroc – Musée Dar belghazi, bouknadel-Salé 2001 France – Mairie de Dijon 2002 Suisse – « Manoir de la ville de Martigny » Martigny 2002 Belgique – Bruxelles , « Galerie Richmond » 2003 Suisse – Morges, Gagnant du prix du public pour la catégorie « Art brut,singulier et insolite», « un lansquenet d’or » 2008 Essaouira alliance franco marocaine d’Essaouira 2009 foire internationale de l’art Casablanca 2009 Essaouira alliance franco marocaine d’Essaouira 2011 foire internationale de l’art Casablanca 2012 Casablanca – Loft Art Gallery 2013 Casablanca – Salon National d’Art Contemporain 2013 Marrakech – «Fadae Ennas» à Marrakech 2013 Casablanca – La Villa Val d’Anfa du Crédit du Maroc 2013 rabat – Galerie Fan Dok 2014 Pays-Bas – World art house 2014 Marrakech – Salon National d’Art Contemporain 2014 Rabat – Musée Mohamed VI d’Art Moderne et Contemporain 2014 Espagne – Mallorca Musée sa Bassa Blanca 2016 Casablanca – la Médiathèque de la Fondation Mosquée Hassan II 2016 Marrakech -Musée d’art Contemporain Africain Al Maaden